Category Archives: fromage

Cholestérol : le vrai/faux des aliments à consommer

Oeufs, fromage, viennoiseries… les idées reçues sur ce qu’il faut ou ne faut pas consommer quand on a du cholestérol sont légion. Découvrez les aliments à privilégier ou ceux qu’il vaut mieux éviter pour réduire son taux de cholestérol.

Il faut bannir les oeufs…

Il faut bannir les oeufs…

FAUX – L’idée est répandue qu’ il ne faut plus manger d’oeufs quand on a du cholestérol. L’oeuf n’est pourtant pas aussi calorique qu’on le croit : 60 kcals pour le jaune et 20 kcals pour le blanc. Il possède certes, des lipides saturés en partie responsables des maladies cardio-vasculaires, mais en quantité bien plus faible que dans certains autres aliments. A titre de comparaison, un oeuf dur (environ 50 g) contient 5,3 g de lipides contre 18 pour 50 g de chips.

Le poisson est un allié anti-cholestérol…

Le poisson est un allié anti-cholestérol…

VRAI – Les bienfaits anti-cholestérol du poisson étant reconnus, les nutritionnistes conseillent d’en consommer 2 à 3 fois par semaine.
Riche en Omégas-3, le poisson, et surtout les poissons gras, protège desmaladies cardio-vasculaires en faisant baisser le taux de triglycérides dans le sang. Des gélules d’Omégas-3 ou d’huile de poisson peuvent être prises en complément si besoin.

Il ne faut plus manger de fromage…

Il ne faut plus manger de fromage

FAUX – Comme pour les oeufs, tout dépend de la quantité consommée. Dans un régime anti-cholestérol, il est impératif de limiter l’apport en acides gras saturés. Bien que lefromage en contienne également, on peut continuer d’en manger si sa consommation quotidienne ne dépasse pas 40 g par jour pour un homme, et 30 g pour une femme (environ 1/8ème de camembert). Il vaut mieux privilégier les fromages les plus faibles en matières grasses (chèvre, mozzarella, etc…) et éviter ceux à pâte dure car il s’agit des plus riches en graisses.

Il faut miser sur les céréales complètes…

Il faut miser sur les céréales complètes…

VRAI – En cas d’hypercholestérolémie, privilégier les céréales complètes aux céréales raffinées dans le pain, les pâtes et le riz constitue un atout pour lutter contre le cholestérol. Riches en fibres solubles, et particulièrement en béta-glucanes, les céréales entières ont vu leurs effets prouvés scientifiquement. Santé Canada, en révèlant les résultats d’une trentaine d’études portant sur les produits d’avoine (son, flocons…), a d’ailleurs mis en évidence l’impact bénéfique des fibres solubles sur le mauvais cholestérol (LDL) et sur le cholestérol total.

Le soja est un allié incontournable contre le cholestérol…

Le soja est un allié incontournable contre le cholestérol…

VRAI – Le soja (ou soya) contient des protéines qui permettent de réduire le taux de lipides dans le sang. Une consommation quotidienne de 25 g minimum de protéines de soja alliée à une alimentation faible en gras fait baisser le taux de cholestérol de manière considérable. A cet égard, laFood and Drug Administration (FDA) autorise depuis 1999 l’utilisation d’un label soulignant ses bienfaits santé.

Il faut dire oui à l’huile d’olive…

Il faut dire oui à l’huile d’olive…

VRAI, mais… – A la base durégime méditerranéen qui vise à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, l’huile d’olive permet de diminuer le taux de lipides dans le sang grâce à sa teneur en acides gras monoinsaturés et en acides oléiques.
Bien qu’il soit conseillé de la préférer aux beurres ou aux margarines qui contiennent deux fois plus de gras saturés, l’huile d’olive reste une matière grasse : il ne faut donc pas en abuser.

Il faut éviter les viandes rouges…

Il faut éviter les viandes rouges…

VRAI, mais… – On recommande souvent aux personnes ayant du cholestérol de réduire leur consommation de viande rouge. Ce conseil doit être nuancé : certaines viandes rouges sont plus riches que d’autres en lipides et en cholestérol. Les viandes qui contiennent plus de 10% de matières grasses doivent être évitées. De manière générale, pour faire baisser son cholestérol, il faut plutôt miser sur les protéines végétales (soja) que sur les poissons et les viandes.

La pomme est excellente contre le cholestérol…

La pomme est excellente contre le cholestérol…

VRAI – La pomme fait partie des alliés anti-cholestérol en raison de sa forte teneur en pectine et en fibres solubles, qui permettent de réduire l’absorption des graisses et des lipides par l’organisme. Peu calorique (environ 80 calories), la pommepossède en plus des vertus antioxydantes qui contribuent à limiter le risque demaladies cardio-vasculaires. Pour pouvoir observer un tel effet, il faut toutefois en consommer au moins 3 par jour.

7 fromages à consommer sans modération


Oubliez les desserts. Bourrés des meilleures protéines, cette sélection de fromages riches en calcium contribue à brûler les graisses.
1/ Camembert
Avantage : matière grasse modérée
Origine : issu de notre bonne vieille Basse-Normandie.
Bénéfice santé : il contient 30 % de matière grasse en moins que les fromages à pâte dure.
Le bon choix : le label AOC est la garantie d’une fabrication dans les usages traditionnels.
Où acheter ? Partout d’un bon rapport qualité prix, notre expert recommande Le Rustique.
Quel vin ? Brice Maillard (sommelier du London Restaurant) conseille un bourgogne blanc.
2/ Feta
Avantage : anti calorique
Origine : Grèce.
Bénéfice santé : le fromage de brebis est plus facile à digérer.
Le bon choix : la Feta de constitution dure, plus traditionnelle, est recommandée.
Où acheter ? On en trouvera différentes spécialités dans les épiceries grecques.
Quel vin ? Un vin blanc d’Autriche est particulièrement conseillé.
3/ Taleggio
Avantage : solidifie les os
Origine : Lombardie (Italie).
Bénéfice santé : un apport idéal en calcium et phosphore qui assure une bonne absorption des minéraux bénéfiques aux dents et aux os.
Le bon choix : n’importe lequel. Dans ce fromage, la qualité varie peu. On finit toujours satisfait !
Où acheter ? Dans une épicerie fine, italienne, vous êtes sûr de trouver votre bonheur.
Quel vin ? Un champagne rosé l’accompagnera à merveille.

4/ Cheddar
Avantage : éclat des dents
Origine : Cornouailles (Royaume Uni).
Bénéfice santé : réduit les risques de carie dentaire en neutralisant l’acidité buccale.
Le bon choix : le cheddar un peu vieilli, dur, ferme et corsé est de très bon goût.
Où acheter ? On trouve du cheddar dans n’importe quel supermarché.
Quel vin ? Avec un syrah australien.
5/ Fromage de chèvre
Avantage : purifie les intestins
Origine : un peu partout en France.
Bénéfice santé : grâce à la douceur de sa pâte et de sa croûte, il figure parmi les plus faciles à digérer. Ce fromage affiche un total calorique de 40 % moins élevé que les fromages fabriqués à partir de lait de vache.
Le bon choix : le fameux crottin de Chavignol.
Où acheter ? L’AOC est exigée !
Quel vin ? Un vin de la même région que le fromage : la perfection !
6/ Parmesan
Avantage : brûle la graisse
Origine : Parme, Italie du nord
Bénéfice santé : une portion de 40 g comble la moitié des besoins quotidiens en calcium, renforce et brûle les graisses.
Le bon choix : parmesan reggiano, bien sûr.
Où acheter ? Toujours chez un fromager affineur et jamais sous vide.
Quel vin ? Un Barolo (Italie), le meilleur associé au Parmesan.
7/ Stilton
Avantage : booste la musculature
Origine : cette spécialité britannique vient des régions de Leicester, Derby et Nottingham.
Bénéfice santé : très légère en sodium et riche en protéines.
Le bon choix : plus ce fromage sent fort, mieux il agit sur l’organisme.
Où acheter ? Dans les fromageries.
Quel vin ? Un vin très doux type Sauternes ou Monbazillac agira comme un enchantement.

Wikio

%d bloggers like this: