Category Archives: lutéine

Les jaunes d’œuf sont bons pour la santé


Un gros œuf contient 190 mg de cholestérol. Les autorités sanitaires recommandent de consommer au maximum 300 mg par jour de cholestérol alimentaire, pour éviter les maladies cardiaques.

Cela veut dire que si vous mangez deux œufs par jour, vous dépassez déjà largement la limite, y compris en vous abstenant de toute autre source de cholestérol (andouillettes, saucisson, pâté, foie, beurre, mayonnaise, fruits de mer…). 

Une réputation lamentable

Les jaunes d’œufs ont donc une réputation lamentable dans les cabinets des médecins et les hôpitaux. En août 2012, une campagne médiatique mondiale a même répandu l’idée que le jaune d’œuf était presque aussi nocif que la cigarette ! (1)

Nulle surprise, dans ces conditions, que cet aliment pourtant délicieux soit aujourd’hui repoussé avec horreur par la majorité des personnes cherchant à conserver une bonne santé.

Je ne l’ai pas encore vu en France mais, aux Etats-Unis, tous les restaurants proposent, moyennant paiement d’un supplément (!), des omelettes sans jaune d’œuf, faites à partir du blanc uniquement. Je n’ai évidemment pas essayé mais à en juger par l’aspect, cela paraît très mauvais. 

Lutter contre le racisme anti jaune

Car je considère pour ma part que toutes ces calomnies contre le jaune d’œuf sont scandaleuses.

De tous les produits animaux, l’œuf est celui qui est le plus naturellement fait pour être consommé. En manger ne nuit en rien à l’animal qui l’a pondu. Vous n’avez même pas à le traire.

Et il est excellent pour la santé :

Une consommation importante de jaunes d’œufs diminue le risque d’accident vasculaire cérébral hémorragique de 25%. Il s’agit d’une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal, et reposant sur les données collectées auprès de 4 millions de personnes, ce qui est énorme. Ces résultats peuvent donc être considérés comme très fiables. (2)

Le jaune d’œuf est l’aliment le plus riche en choline, dont il contient 125 mg. La choline est un nutriment essentiel d’importance critique pour la formation du cerveau des nourrissons, mais également nécessaire à l’entretien des fonctions cérébrales à l’âge adulte.

La choline ralentit l’évolution de la maladie d’Alzheimer et de la démence. Elle est le précurseur de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle particulièrement important dans le contrôle musculaire et la mémoire. Récemment des chercheurs psychiatres de l’université du Colorado aux Etats-Unis ont même montré qu’une supplémentation en choline chez des femmes enceintes pourrait permettre de diminuer le risque pour l’enfant de développer la schizophrénie, une maladie psychiatrique grave pour laquelle il n’existe aucun traitement curatif ! (3) Elle sert aussi à la synthèse de la lécithine (ou phosphatidylcholine), un constituant indispensable des membranes cellulaires et un composant de la bile qui favorise la digestion des lipides. (4) Votre cerveau a besoin, chaque jour, de 500 mg de choline.

Le jaune d’œuf contient également de la lutéine, qui aide à réduire les risques de dégénérescence maculaire, la principale cause de cécité chez les Français de plus de 65 ans. La luétine est un antioxydant qui semble bloquer ou réduire les effets néfastes des radicaux libres dans différentes parties du corps. Les radicaux libres peuvent être impliqués dans un grand nombre de maladies chroniques. La lutéine des jaunes d’œufs est en outre mieux absorbée que celle des légumes verts feuillus.

Un autre apport du jaune d’œuf, plus méconnu, est d’améliorer les performances sportives :

Selon de nombreux experts comme Julien Venesson, auteur de « Nutrition de la Force » ou Michael Gundill, auteur du « Guide des compléments alimentaires pour sportifs », une alimentation riche en cholestérol permet d’accélérer les gains de force et de masse musculaire dans le cadre d’un entraînement physique : notre organisme utilise le cholestérol pour réparer les lésions aux fibres musculaires consécutives à un entraînement, ce qui permet d’accélérer la récupération et donc la progression. Ces observations expliquent aussi pourquoi les médicaments anticholestérol, les statines, ont pour effet secondaire de diminuer la force musculaire et de donner des courbatures : le manque de cholestérol fragilise vos muscles ! 

Les anti-jaunes d’œuf vous mentent !

De plus, les études qui affirment que les œufs sont mauvais pour la santé ne sont pas sérieuses car elles se fondent sur des hypothèses erronées.

Elles affirment faussement que :

  1. le cholestérol alimentaire augmente le taux de cholestérol sanguin. Dans une très large mesure, cela est faux, car le cholestérol dans le sang est fabriqué majoritairement par le foie ;
  2. le cholestérol est la cause des maladies cardiaques. Cela est faux également, des voix de plus en plus nombreuses le reconnaissent enfin ouvertement, bien que ce secret de polichinelle soit connu depuis des dizaines d’années dans les milieux informés de la santé naturelle. Le cholestérol est une maladie inventée, ou en tout cas promue, par les laboratoires pharmaceutiques pour faire avaler à des gens bien portants des médicaments anticholestérol qui leur provoquent des problèmes musculaires et des troubles de la mémoire, sans pour autant réduire leur risque cardiaque. (5)

Le jaune d’œuf enfin réhabilité

Que les jaunes d’œufs ne sont pas dangereux pour la santé a d’ailleurs été démontré par une étude autrement plus sérieuse que les précédentes, et qui vient de paraître enfin dans le British Medical Journal. (6)

Il a été démontré que les études montrant une quelconque dangerosité des jaunes d’œufs ne s’appuient en fait que sur les données correspondant aux personnes diabétiques. Il n’y a donc que si vous souffrez d’un problème de diabète, donc que votre corps ne produit pas assez d’insuline, ou que vous avez développé une résistance à l’insuline, que les jaunes d’œufs augmentent votre risque cardiovasculaire.

Dans les autres cas, on sait maintenant que la consommation de jaunes d’œufs n’a aucun lien avec le risque de maladies cardiovasculaire. 

Un bémol

Le seul bémol que je tiens à apporter, et il est important, est qu’il est très important de choisir des œufs de bonne qualité. Consommez toujours, si possible, des œufs de poules élevées en plein air et nourries avec des aliments biologiques, notamment des graines de lin.

Lorsque l’élevage est bio, les poules peuvent se nourrir de bestioles dans la nature (vers, etc) qui peuvent représenter une source d’oméga-3. Il est aussi probable que, comme l’homme, une poule qui a un peu plus d’activité physique fabrique naturellement plus d’acides gras oméga-3 à longues chaînes que des poules malades enfermées dans un hangar.

Enfin, les graines de lin, riches en oméga-3, sont mieux digérées par l’estomac des poules que par celui des hommes. Les oméga-3 se retrouvent donc dans le jaune d’œuf bio, puis dans votre organisme.

N’ayez donc plus de scrupule à vous régaler d’omelettes, d’œufs brouillés, d’œufs au plat sans oublier bien sûr, mon préféré, l’œuf à la coque.

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Le fruit magique contre le vieillissement cellulaire


Vous entendez beaucoup parler des « radicaux libres », ces molécules agressives qui attaquent vos cellules, et même votre ADN. Ils accélèrent le vieillissement et contribuent à déclencher de nombreuses maladies liées à l’âge, comme l’athérosclérose, les problèmes de vue, les démences, et le cancer.

D’où viennent les radicaux libres ? De la pollution, des produits chimiques, de la cigarette, mais également du fonctionnement normal de vos cellules

Pour fonctionner, vos cellules ont besoin de brûler un combustible (le glucose), dans de petites usines électriques appelées mitochondries. C’est cela qui leur fournit de l’énergie pour, par exemple, se contracter dans le cas des cellules musculaires, ou émettre des signaux électriques pour communiquer, dans le cas des cellules nerveuses.


Vos cellules fument
Tout comme un moteur émet toujours un peu de fumée, même s’il est bien réglé, vos cellules « fument » et émettent des radicaux libreslorsqu’elles travaillent, même si vous vivez sainement.

Plus vous faites de sport, plus vous utilisez votre cerveau, plus vous éprouvez d’émotions, bref, plus vous vivez intensément, plus vous fabriquez de radicaux libres.

Et il n’existe qu’un seul moyen, dans l’état actuel des connaissances, d’éliminer les radicaux libres : les antioxydants, des substances qui sont naturellement présentes dans votre corps et dans les fruits et légumes frais, surtout colorés.

Le problème est que vos cellules n’absorbent pas facilement les antioxydants que vous mangez. La plupart restent à l’extérieur de vos cellules et sont éliminés de votre organisme sans avoir détruit le moindre radical libre.

Comment faire pour aider les antioxydants que vous manger à pénétrer dans vos cellules ?


Les prodigieux effets des graisses
Il existe un moyen simple d’augmenter considérablement votre taux d’absorption des antioxydants : manger vos fruits et légumes avec uncorps gras. Pas nécessairement du beurre ou de la charcuterie : de nombreux aliments contiennent de bonnes graisses et vous pouvez facilement les manger avec vos fruits ou ajouter à vos plats de légumes : il s’agit des fruits à coque (noix, amandes, noisettes…), de l’avocat (ou l’huile d’avocat), des olives, ainsi que toutes les graines (courge, graines de lin broyées, graines de tournesol).

Dans une étude réalisée avec de l’avocat, les chercheurs ont constaté qu’en consommer en même temps que des crudités dans une salade multiplie : (1)


·  le taux d’absorption du lycopène par 4 (le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les tomates) ;
·  le taux de bêta-carotène par 2,6 (le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A que l’on trouve en abondance dans les carottes et dans une moindre mesure dans les légumes verts à feuille).
L’avocat est très riche en acides gras, mais ce sont de bons acides gras, nécessaires à votre santé.

Lorsque c’est de l’huile d’avocat qui a été ajoutée aux crudités, ils ont constaté une multiplication :


·  du taux d’alpha-carotène par 7,2 ;
·  du taux de bêta-carotène par 15,3 ;
·  du taux de lutéine par 5,1 (la lutéine est un antioxydant rouge-orangé que l’on trouve dans le jaune d’œuf, le maïs, les carottes, les épinard et l’oseille, et qui protège en particulier la rétine).
Un avocat au petit-déjeuner
Les avocats sont aussi une puissante source d’acides gras mono-insaturés qui contribuent à :


·  contrôler la glycémie (sucre sanguin) ; (2)
·  entretenir la paroi des artères ; (3)
·  réduire l’hypertension artérielle. (4)
J’aime manger un bon avocat au petit-déjeuner. Assaisonné d’un jus de citron et d’un filet d’huile d’olive, avec un œuf à la coque cuit à basse température (eau à 80 °C, pour qu’ils devienne crémeux et non caoutchouteux), une tranche de jambon de pays ou un filet de maquereau, une tasse de thé (sans sucre et sans lait), quelques amandes, noix de Grenoble et une salade de fruits rouges et noirs, cela fait un petit-déjeuner consistant qui me permet de me sentir bien et plein d’énergie toute la journée, en faisant des repas modérés le midi et le soir.

Si vous n’avez pas gros appétit ou si vous faites peu d’activité physique, vous pouvez bien sûr vous contenter d’un demi-avocat le matin, c’est déjà très nourrissant.


Truc pour que vos avocats soient toujours bons
Lorsque vous achetez des avocats dans le commerce, ils sont en général durs comme du bois. Bien sûr, vous parvenez à les faire ramollir en les laissant trainer dans votre corbeille à légumes. Mais la cruelle réalité est qu’alors, bien souvent, d’affreuses tâches noires auront colonisé la tendre chair de l’avocat le jour où vous l’ouvrez. Des fils noirs et filandreux se seront formés à l’intérieur, et ce qui reste de chair sera aqueux et insipide. Rien à voir, donc, avec la texture d’un beau vert amande, onctueuse et fondante, de l’avocat mûr à point qui en fait une des plus grandes merveilles de la Création.

Pour éviter cette déception, il existe un truc simple : emballez vos avocats dans du papier journal dès votre retour du supermarché, et mettez les dans un tiroir ou une armoire bien obscure. Attendez deux ou trois jours et vous aurez le plaisir de manger des avocats comme si vous les aviez cueillis sur l’arbre au bon moment.

Cela paraît tout simple mais il y a une difficulté majeure : ne pas oublier vos avocats. Une fois qu’ils sont bien cachés au fond d’un placard, le risque est de ne remettre la main dessus que… 6 mois plus tard, et croyez-moi, ils ne seront plus bons à manger.


Autres avantages des avocats
A noter que les avocats sont pleins de vitamines très importantes :


·  la vitamine K est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os ;
·  Les folates, ou vitamine B9, sont importantes pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus ;
·  La vitamine E protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur ;
·  La lutéine est nécessaire pour protéger les yeux et la peau ;
·  La vitamine C renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres ;
·  La vitamine B6 renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges. (5)
A votre santé !

Jean-Marc Dupuis 

%d bloggers like this: